BFT IM reste prudent mais veut croire que la normalisation du marché va se prolonger

le
0

(AOF) - Estimant que le contexte actuel sur les marchés financiers est toujours marqué par "une nervosité latente", les gérants de BFT IM ont maintenu une allocation d'actifs qualifiée de "prudente" et augmenté assez sensiblement l’exposition au crédit "investment grade" qui devrait être soutenu par les achats de la BCE. Certes, le gestionnaire d'actifs prend acte du fait que "le régime de marché reste normalisé", grâce essentiellement à la détente sur le front des matières premières et des spreads de crédit, "même s'il est très proche d'un niveau d'aversion au risque plus marqué."

Mais, Michael Aflalo, directeur des gestions chez BFT Investment Managers, rappelle également que les fonds actions ont connu leur "plus importante décollecte en cinq semaines cumulées depuis août 2011 avec -44 milliards de dollars. Les marchés des actions européennes ont même enregistré la décollecte la plus importante depuis février 2008 avec des rachats de presque 4 milliards de dollars."

Dans cet environnement incertain, Michael Aflalo mise sur un rattrapage des bénéfices européens par rapport aux bénéfices américains. Ainsi, la hausse attendue de 2,6% en 2016 des bénéfices des sociétés cotées sur l'Eurostoxx 50 pourrait être une première étape.

"Concernant les emprunts d'Etats, les pays core Euro sont très chers suite au " flight to quality ". Par contre, les dettes périphériques nous paraissent attractives après les écartements de spreads récents sur l'Italie et l'Espagne. Enfin, le marché des obligations d'entreprises devrait encore bénéficier de la mise en place du CSPP (Corporate Sector Purchase Programme) de la BCE", ajoute le directeur des gestions chez BFT Investment Managers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant