BFT IM plus positif sur les actifs risqués : "les vents contraires semblent se dissiper"

le
0

(AOF) - BFT Investment Managers a indiqué avoir "repris du risque" dans le cadre de son allocation d'actifs en augmentant son exposition aux actions pour lui faire retrouver son niveau de début janvier. "Nous avons conservé un biais défensif via une exposition aux futures sur dividendes et aux valeurs moyennes et nous avons diversifié notre allocation géographique en renforçant l’exposition aux actions américaines et en introduisant des actions britanniques et émergentes", précise Michael Aflalo, directeur des gestions chez BFT Investment Managers.

"Sur les marchés obligataires, nous avons continué de renforcer notre positionnement sur les taux d'intérêt. Nous avons ainsi ajouté de la sensibilité à nos portefeuilles au travers d'emprunts d'Etats français et italien, tant pour équilibrer les risques que pour profiter des baisses de taux attendues après l'intervention de la Banque Centrale Européenne", ajoute le gérant.

Le retour à une stratégie qui laisse plus de place au risque s'explique par un contexte plus favorable. Car, selon Michael Aflalo (BFT IM), "les vents contraires semblent se dissiper" alors que les dernières statistiques américaines ont éloigné les craintes d'une récession et que le cours du pétrole est reparti à la hausse.

"Concernant le pétrole, le marché a interprété positivement le fait que d'importants pays producteurs aient annoncé le gel de leur production (à la condition que d'autres fassent de même). Aux Etats- Unis, après un début d'année marqué par plusieurs statistiques en retrait, les chiffres de l'économie américaine ont retrouvé le chemin de la hausse. A titre d'illustration, l'indice des surprises économiques de "Citi" est passé de -55 en février à -10 environ plus récemment", analyse le directeur des gestions chez BFT Investment Managers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant