BFMTV s'oppose au projet de LCI en gratuit 

le
0
Alain Weill, le PDG du groupe NextRadioTV, considère que cette option envisagée par le groupe TF1 constitue un casus belli.

Le patron de BFMTV en appelle à la sagesse des politiques. Alors que se précise la volonté du groupe TF1 de passer sa chaîne d'information LCI sur la télévision numérique terrestre gratuite, Alain Weill contre-attaque : «Le passage de LCI en gratuit implique des solutions juridiques difficiles à faire passer sans l'intervention de la volonté politique. Nous ne nous laisserons pas faire et donc cela ne se fera pas», a-t-il martelé mercredi. Le PDG du groupe NextRadioTV se dit même prêt «à mobiliser l'opinion publique et nous n'excluons pas de demander aux téléspectateurs de faire des appels à témoins». Et le président de BFMTV de rappeler «les résultats exceptionnels» de sa chaîne après cinq ans à peine d'existence : «Notre audience est sept fois celle de LCI et de 80 % supérieure à celle d'i-Télé. Aucun autre média d'information écrit ou Internet ne peut se flatter de rassembler quotidiennement 8 millions de téléspectateurs.

De plus, dans quelq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant