Béziers : Robert Ménard s'en prend aux forces de l'ordre, le préfet s'énerve

le
14
Béziers : Robert Ménard s'en prend aux forces de l'ordre, le préfet s'énerve
Béziers : Robert Ménard s'en prend aux forces de l'ordre, le préfet s'énerve

Grosse colère du préfet de Région Languedoc-Roussillon, Pierre de Bousquet, suite aux propos tenus par Robert Ménard lors d'une remise de drapeau à la police municipale, sur le parvis du théâtre de la ville, rapporte le Midi Libre. Le préfet reproche au maire de Béziers «la mise en cause inadmissible de l'État». Il lui reproche également de semer le trouble, en opposant l'action des policiers et des gendarmes à celle des policiers municipaux.

Selon le quotidien, Robert Ménard a notamment lâché lors de son discours : «Votre mission est d'assurer l'ordre public. Mais, trop souvent, entre vous et votre mission, se dresse l'État, ceux qui nous dirigent, leur lâcheté, leur impuissance, leur soumission. Au point qu'ils acceptent trop souvent qu'une fausse paix sociale, qui ne profite qu'aux délinquants, s'installe dans certains quartiers». Et d'ajouter : «Il faut le dire : trop souvent en France, derrière les polices municipales, il n'y a que le vide. Et ce n'est la faute ni des gendarmes ni des policiers nationaux. Ils font tout ce qu'ils peuvent, avec les ordres qu'ils reçoivent de leur ministère, dans le cadre des lois qu'on leur impose», avait martelé le maire dans son discours.

Polémique en pleine Feria

En entendant ces paroles, le sang du préfet n'a fait qu'un tour. «En opposant l'action des policiers et des gendarmes à celle des policiers municipaux, le maire de Béziers divise, oubliant qu'en matière de sécurité, bien au contraire, rien d'efficace ne se fait sans une coopération quotidienne fondée sur la confiance, le partenariat et la complémentarité», dénonce-t-il dans un communiqué publié ce mercredi sur le site de la préfecture.

Cette polémique éclate au moment même où la Feria démarre dans les rues biterroises, une fête durant laquelle «plusieurs centaines de policiers et de gendarmes sont engagés pendant cinq jours, par l'État, pour assurer la sécurité de Béziers». Et durant les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 le jeudi 13 aout 2015 à 11:43

    jean 648 Moins de vide que chez vous de toute évidence!!

  • M3366730 le jeudi 13 aout 2015 à 09:19

    Béziers : Robert Ménard s'en prend aux forces de l'ordre, le préfet s'énerve : en lisant l'article l'on s'aperçoit que le maire ne s'en prend pas aux forces de l'ordre mais à la façon dont ils sont gérées ; comme l'on pourrait se poser la question dans une entreprise privée, pas de quoi fouetter un chat !

  • jean-648 le mercredi 12 aout 2015 à 20:19

    "Il faut le dire : trop souvent en France, derrière les polices municipales, il n'y a que le vide". et chez le Menard c'est même le vide avant.....

  • xenfab le mercredi 12 aout 2015 à 19:24

    Quant à M64 qui se fait quand même remarquer par son énorme c.... il faut être Français depuis combien de temps pour pouvoir être ministre à votre gré ?

  • xenfab le mercredi 12 aout 2015 à 19:19

    Et @cavalair: le titre est celui de l'article depuis Le Parisien, Boursorama ne fait que reprendre ....

  • xenfab le mercredi 12 aout 2015 à 19:15

    Syndicat Alliance qui représente les policiers et qui est classé à droite n'est-ce-pas ?

  • xenfab le mercredi 12 aout 2015 à 19:14

    "En attaquant l’État, ce sont les fonctionnaires d’Etat qui se sentent attaqués. Leur action courageuse et tenace au quotidien ne peut souffrir du moindre doute (...)", a réagi pour sa part le bureau régional du syndicat Alliance Police Nationale Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, pour lequel, à la veille de l'ouverture de la Féria de Béziers, "il n’y a pas l’État de France et l’État de Béziers séparé" mais "un État commun avec des actions publiques communes".

  • M7403983 le mercredi 12 aout 2015 à 18:27

    Un Préfet, ça fout le camp d'une préfecture tous les 18 mois avec toute sa famille ! Comment voulez vous gérer un département et montrer l'exemple d' économies avec cette façon de faire ???

  • cavalair le mercredi 12 aout 2015 à 18:25

    Vous avez vue le titre de ce journaleux?. C'est le contraire du discour de Menard qui excuse les forces de l'ordre a cause de la carence de l'etat. Boursorama devient de plus en plus socialiste

  • M7097610 le mercredi 12 aout 2015 à 18:14

    un très haut fonctionnaire bien sûr... bravo Monsieur Ménard. Je vote pour vous sans hésitation ! vous avez la tête sur es épaules .