Béziers : Robert Ménard assume de ficher les élèves musulmans

le
0
Pour Robert Ménard, dans certaines écoles, il y a plus de 80 % d'enfants immigrés, presque 100 %. Là, vous n'intégrez personne.
Pour Robert Ménard, dans certaines écoles, il y a plus de 80 % d'enfants immigrés, presque 100 %. Là, vous n'intégrez personne.

Sa prise de position a fait jaser jusqu'à tard dans la nuit sur les réseaux sociaux. Invité sur le plateau de Mots croisés sur France 2, Robert Ménard a affirmé détenir, à la mairie de Béziers, un document qui fiche les enfants des écoles de Béziers en fonction de leur confession. Et ce, au mépris total de la loi qui interdit cette pratique. Robert Ménard a tenté de se justifier : "Pardon de vous dire que la mairie a les noms, classe par classe, des enfants. Je sais que je n'ai pas le droit, mais on le fait." Et le maire apparenté FN d'enfoncer le clou : "Les prénoms disent les confessions. Dire l'inverse, c'est nier l'évidence."

Le fichage ? "Un thermomètre" (Ménard)

Invité de RMC-BFM TV ce matin, Robert Ménard persiste et signe : "Dans certaines écoles, il y a plus de 80 % d'enfants immigrés, presque 100 %. Là, vous n'intégrez personne." "Les deux tiers des élèves en maternelle et en primaire, dans le public, sont issus de l'immigration, c'est trop !" assure-t-il. Le maire de Béziers assume ce fichage. "Je fais le tour des écoles et je constate ce qu'il en est. Pour les aider. (...) On n'établit aucune liste, mais on essaie de savoir ce qu'il en est pour peser les conséquences." D'après RTL, le parquet de Béziers aurait ouvert une enquête préliminaire pour "fichage illégal". REGARDEZ Robert Ménard assumer le fichage des élèves musulmans :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant