Béziers : la rue du 19 Mars 1962 débaptisée, nouvelle polémique

le
27
Béziers : la rue du 19 Mars 1962 débaptisée, nouvelle polémique
Béziers : la rue du 19 Mars 1962 débaptisée, nouvelle polémique

Robert Ménard, maire de Béziers (Hérault) élu l'an dernier avec le soutien du Front national, déclenche une nouvelle polémique. Cette fois, il a décidé de débaptiser une rue de la ville pour lui donner le nom d'un officier partisan de l'Algérie française, le commandant Elie Denoix de Saint-Marc qui a participé au putsch des généraux. Les réactions sont d'autant plus vives qu'il s'agit de la rue du 19 Mars 1962, baptisée ainsi il y a 36 ans d'après la date du cessez-le-feu qui a mis fin à la Guerre d'Algérie.

«L'Algérie, c'est notre paradis (...). Demandez à nos compatriotes ce que furent les jours après le 19 mars», a lancé l'élu, qui s'est exprimé au cours d'une cérémonie qui a eu lieu samedi après-midi devant environ 2.000 à 2.500 personnes, dont 500 opposants, qui l'ont hué aux cris de «Ménard facho, Ménard assassin!»

«Non, je ne veux plus que nous soyons dans la repentance, je veux dire notre vérité à ceux qui armaient le bras des assassins des harkis, aux bourreaux qui nourrissent encore une haine de la France», a encore lancé le maire de Béziers, qui a achevé son discours sous les acclamations de ses partisans, qui scandaient «Algérie française». Ils ont ensuite entonné «Le Chant des Africains», un chant militaire repris pendant la guerre d'Algérie par les Pieds-Noirs et les partisans de l'Algérie française.

La Réprobation de Valls et Le Foll

L'initiative a suscité samedi la réprobation du Premier ministre. «La nostalgie, et notamment la nostalgie de l'Algérie française, n'apportera rien de bon. Aujourd'hui, on a besoin de regarder l'avenir avec de l'optimisme et le Front national n'aime pas la France», a réagi le Premier ministre Manuel Valls. «Avec Denoix de Saint-Marc, Ménard et FN montrent leur visage : réécrire l'Histoire, mépriser la mémoire et s'en prendre à la République», a déclaré de son côté le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 le dimanche 15 mar 2015 à 16:48

    et alors on mesure la bassesse, la mauvaise foi et le parti pris lamentable de Valls et Le Foll.

  • mcarre1 le dimanche 15 mar 2015 à 16:45

    Il faut lire la biographie de Hélie Denoix de Saint Marc avant de porter un jugement.

  • fortunos le dimanche 15 mar 2015 à 14:19

    la rue Menard pourrait conduire a une decharge municipale

  • slivo le dimanche 15 mar 2015 à 13:11

    Ces messieurs du gouvernement devraient savoir qu'un militaire "officier grand-croix de la Légion d'honneur" mérite le respect de la nation et à plus forte raison celui de petits minables politiciens.

  • lorant21 le dimanche 15 mar 2015 à 13:03

    @knbskin. Le 19/03/62 (j'ai connu), c'était surtout la fin d'une guerre inutile.. et un grand soulagement pour tous (je me souviens de la joie de mes parents. Glorieux.. mais quel ouf!!. Quant à glorifier une commandant putschiste, non merci. Je considère Céline comme le plus grand écrivain français mais je ne veux pas de place LF.Céline.

  • renaud10 le dimanche 15 mar 2015 à 10:51

    Le gvrnt a peu memoire!

  • knbskin le dimanche 15 mar 2015 à 07:32

    Avec boxe25, on a un futur président de la république de compétition ... ;)

  • boxe25 le dimanche 15 mar 2015 à 07:18

    n importe qui peut battre le FN

  • M9244198 le dimanche 15 mar 2015 à 07:09

    iL FAUT NOMMER LES RUES SELON LA VOLONT DU PEUPLEIl faut nommer les rue selon la volonté du peuple , pas celle des élus!!!

  • knbskin le dimanche 15 mar 2015 à 06:19

    .../... 4) On se souvient que, "crimes" ou pas, 80 % des humains ACTUELS sont en vie grâce à l'hygiène et à la médecine OCCIDENTALES ; 5) Notre gouvernement arrête donc de glorifier systématiquement toutes les minorités prétendument opprimées : tout le monde a compris qu'il "soigne" - achète - des électeurs et non la "morale" ... :(