Béziers : la nouvelle charge anti-migrants du maire Robert Ménard

le , mis à jour le
7

Une nouvelle provocation. Robert Ménard a fait placarder dans le centre de Béziers (Hérault), dont il est le maire apparenté FN, des affiches pour dénoncer l'extension du centre d'accueil des demandeurs d'asile (Cada).

 

L'affiche montre la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers au pied de laquelle un groupe d'homme se tient. « Ça y est ils arrivent... les migrants dans notre centre-ville ». Et pour coiffer le tout, l'affirmation suivante : « l’État nous les impose ».

 

Selon Midi Libre, les affiches ont fleuri ce mardi matin sur les panneaux publicitaires de la ville. Soit la campagne attendait son heure, soit elle a été bricolée à toute vitesse : il y a quatre jours, le maire s'indignait de l'extension du Cada de la Cimade. De 50, le centre va passer à 90, pour accueillir les personnes ayant formulé une demande d'asile, dans l'attente de l'examen de celle-ci. « Alors que la municipalité travaille depuis plus de deux ans à la redynamisation du centre ville, cette annonce sonne comme un coup de poignard dans le dos des Biterrois », dénonçait-il dans un communiqué, s'interrogeant sur un possible autre centre de répartition des migrants de Calais.

 

« Nous informons la population », plastronne Ménard sur son compte Twitter.

 

Les #migrants arrivent chez nous à #Béziers. L’État nous les impose !

Nous informons la population. pic.twitter.com/isFHPUOIF5

— Robert Ménard (@RobertMenardFR) 11 octobre 2016

 

En fin de journée, l'association SOS Racisme a annoncé vouloir «signaler au Parquet l'affiche incriminée et saisir le Préfet de l'Hérault afin que ce dernier rappelle à Robert Ménard l'exigence de neutralité qui doit entourer les publications municipales».

 

Il a annoncé vouloir proposer lors du conseil municipal du 18 octobre une délibération pour organiser un référendum dont l'intitulé de la question serait: « Approuvez-vous l'installation de nouveaux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 12 mois

    Dommage que nous n'en ayons pas des milliers de Robert Ménard.

  • M415325 il y a 12 mois

    La vérité quand on sait que seulement 10 pour cent des nouveaux venus sont syrien que font les autres en françe pourquoi ne pas faire le trie avant même de recaser les migrants dans nos villes directement à calais il est facile de faire le trie mais le gouvernement ne le souhaite pas et les vrais migrants de la guerre sont mal traité à cause du laxisme de l état.

  • xenfab il y a 12 mois

    Je comprends bien la propagande et le créneau politique mais ce que je n'arrive pas à comprendre c'est la cathédrale en arrière-plan. N'est-ce pas le pape qui s'est prononcé en faveur de l'accueil des migrants ??

  • xenfab il y a 12 mois

    M19 tu es un réfugié ou t'as juste pas été à l'école jusqu'au niveau de la conjugaison du présent de l'indicatif ?

  • M1945416 il y a 12 mois

    parce que l'état ne les imposent pas?

  • dotcom1 il y a 12 mois

    La Bit.erroise en arrière-plan est déjà au courant.

  • cavalair il y a 12 mois

    Une nouvelle provocation. Robert Ménard a fait placarder..... pour un journaleux de gauche c'est de la provocation. Pour un etre normal c'est de la communication municipale