Bévierre : « L'innovation sera le moteur de la hausse des coûts »

le
0
Pour Marc-Olivier Bévierre, associé du cabinet de conseil Cepton, la prise en charge globale de la santé sera plus efficace. Mais il faudra aussi choisir entre le maintien en bonne santé d'une large part de la population et la survie d'une poignée de patients. 

LE FIGARO. - La santé coûtera-t-elle plus cher au cours des prochaines décennies?

Marc-Olivier BÉVIERRE. - Oui et non. Les dépenses ne baisseront pas. Mais la prise en charge globale de la santé sera plus efficace. L'accent sera mis sur la prévention, le parent pauvre de la santé aujourd'hui, alors qu'elle permet des économies considérables. Les systèmes d'alerte précoce vont se multiplier. Par exemple, on saura identifier les quelques centaines de milliers de Français qui doivent être vigilants sur tel ou tel aspect de leur mode de vie et on pourra s'adresser directement à eux plutôt qu'à l'ensemble de la population. Par ailleurs, le recours à la télémédecine -...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant