Bettencourt : Pécresse dénonce des accusations «choquantes»

le
0
La porte-parole du gouvernement dénonce fermement les rumeurs de remise d'argent liquide à Nicolas Sarkozy en 2007. Elle parle de «méthode douteuse», «d'accusations choquantes et non fondées».

A qui profite le crime ? Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement s'est interrogée sur le timing de cette nouvelle polémique et a condamné avec véhémence les rumeurs de versement d'espèces qui auraient été faits en 2007, en pleine campagne présidentielle, à Nicolas Sarkozy. «Il s'agit de déclarations d'une femme qui a vu la femme, qui finalement n'a rien vu», a dénoncé la porte-parole du gouvernement, interrogée jeudi matin sur Europe 1. Ce qui rend cette méthode douteuse, outre le timing à à dix mois de la présidentielle, c'est que des procédures judiciaires sont en cours depuis plusieurs mois. Pourquoi porter des accusations aussi graves maintenant dans un livre ou par voie de presse?».

Dans Sarko m'a tuer, un ouvrage de deux journalistes du Monde, Isabelle Prévost-Desprez, en charge de l'affaire Bettencourt jusqu'à son dépaysement à Bordeaux fin 2010, affirme que l'un des témoins, dans l'entourage de Liliane Bettencourt, «(lui) a dit qu'il avait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant