Bettencourt : nouveaux soupçons sur les experts

le
0
EXCLUSIF - Le juge Gentil n'a pas respecté la procédure de nomination des experts dans le dossier Bettencourt. Les avocats des mis en cause soupçonnent un choix orienté.

Le petit groupe des avocats qui travaillent d'arrache-pied sur le dossier Bettencourt a mis le doigt sur une nouvelle faille dans l'expertise fondatrice du dossier, celle qui a établi une défaillance mentale chez Liliane Bettencourt, et qui sert d'assise aux mises en examen pour «abus de faiblesse» opérées par le juge Gentil.

On savait cette expertise pilotée par une experte bordelaise, Sophie Gromb, témoin de mariage du juge. Cette fois, les avocats ont découvert que les deux neurologues qui ont établi des conclusions avec elle n'ont pas été sélectionnés selon les règles légales. Dans son ordonnance de désignation, le juge explique que s'il choisit des médecins ne figurant pas sur la liste de la cour d'appel, c'est que ceux-ci sont déjà pris. Or, ces neurologues, tous interrogés par ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant