Bettencourt : la réconciliation rapporte 300 millions d'euros

le
0
À nouveau unis, les membres de la famille ont mis en place un jeu fiscal en commun qui permet à Françoise Bettancourt-Meyers, fille de l'héritière de L'Oréal, d'empocher cette somme sur cinq ans.

Les affaires reprennent chez les Bettencourt. Réconciliées depuis décembre dernier, Liliane Bettencourt, héritière de L'Oréal, et sa fille Françoise Bettencourt-Meyers, travaillent activement à la gestion de Téthys et Clymène, les deux holdings chargées de la gestion de la fortune familiale et propriétaires de 18% du capital de la société de cosmétiques. Les premiers fruits de cette gestion se chiffrent à 300 millions d'euros. Selon le Journal du Dimanche, il s'agit de l'argent que Françoise Bettencourt-Meyers touchera à l'issu d'un subtil jeu fiscal.

Concrètement, la société Téthys, qui a pour directeur depuis la réconciliation Jean-Pierre Meyers, le mari de Françoise Bettencourt-Meyers, a voté à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire une réduction de capital. Comme son nom l'indique, cette opération consiste à réduire, directement ou indirectement, le montant des capitaux propres de la société. Elle peut s'effectuer par une offre de rachat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant