Bettencourt : «Il fallait batailler, mais je suis heureuse de vivre en paix» 

le
0
INTERVIEW - Quelques mois après la réconciliation avec sa fille Françoise, Liliane Bettencourt, l'administratrice du groupe L'Oréal, répond à toutes les questions du Figaro sur sa famille, l'île d'Arros, sa collection d'?uvres d'art.

Liliane Bettencourt ne s'est pas exprimée depuis de nombeux mois et, à la suite de l'accord passé en décembre dernier avec sa fille Françoise, elle a fait en sorte de ne plus focaliser l'attention. Aujourd'hui, elle accorde une interview au Figaro, et explique que le groupe L'Oréal est plus que jamais au c½ur de ses préoccupations.

LE FIGARO - Comment vous portez-vous?

Liliane BETTENCOURT - Pas mal du tout. Je suis en forme certains jours et un peu moins d'autres, comme tout le monde. Évidemment, comme je vous reçois à l'hôpital, où je dois passer quelques jours après une petite chute, je vous avoue que je serai en meilleure forme d'ici quelques jours. Mais je vais me remettre vite. Et j'ai hâte de rentrer chez moi, mes chiens et ma maison me manquent. Ce que je regrette également, c'est que cette petite chute m'empêche de me rendre à l'assemblée générale de L'Oréal. J'ai beaucoup hésité. Vous imaginez-vous que ce sera l'une de mes très rares défectio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant