Besson va recevoir le PDG de Petroplus

le
0
Le ministre de l'Industrie se dit «choqué» ce jeudi par le «silence» du groupe suisse sur l'avenir de certains de ces sites, dont Petit-Couronne, alors que le groupe a conclu hier un accord provisoire pour se refinancer.

Éric Besson va recevoir le PDG de Petroplus dans la journée, «afin de faire le point sur les responsabilités du groupe Petroplus concernant l'avenir de la raffinerie de Petit-Couronne et de ses salariés». Tôt ce matin, le ministre de l'Industrie s'est dit «choqué» par le «silence» du groupe suisse au sujet de l'avenir des sites, après qu'il a annoncé hier avoir trouvé un accord avec ses créanciers. Le premier raffineur indépendant en Europe, qui se trouve en difficulté, a conclu un «accord provisoire avec ses prêteurs» pour se refinancer à court terme, mais sans pour autant évoquer le sort réservé à plusieurs de ses sites, dont celui de Petit-Couronne en France, d'Anvers en Belgique et de Cressier en Suisse.

Le groupe a été contraint, faute de financements, d'arrêter «temporairement» certaines activités et notamment à Petit-Couronne, près de Rouen. Il vient donc d'obtenir des fonds pour financer ses dépenses essentielles ainsi que la sécurité des op

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant