Besson espère un redémarrage de Petit-Couronne d'ici 15 jours

le
0
LA RAFFINERIE DE PETIT-COURONNE POURRAIT REDÉMARRER D'ICI 15 JOURS, SELON ERIC BESSON
LA RAFFINERIE DE PETIT-COURONNE POURRAIT REDÉMARRER D'ICI 15 JOURS, SELON ERIC BESSON

PARIS (Reuters) - La raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), placée en redressement judiciaire après le dépôt de bilan du groupe suisse, pourrait redémarrer ses activités "d'ici une quinzaine de jours", a déclaré jeudi Eric Besson.

Le ministre de l'Industrie et de l'Energie a précisé en outre sur France Info qu'il y avait d'autres offres de reprise du site que celle de l'investisseur suisse Gary Klesch.

"Ma préoccupation, c'est de faire repartir la raffinerie très vite. Une raffinerie ne peut pas rester longtemps à l'arrêt sinon le redémarrage est très coûteux", a-t-il expliqué.

"C'est en discussion, c'est en négociation, et j'espère que d'ici une quinzaine de jours nous pourrons annoncer le redémarrage de la raffinerie", a-t-il ajouté.

S'agissant des perspectives de reprise de la raffinerie, qui emploie 550 salariés, "il n'y a pas une seule offre", celle du groupe Klesch, "il y a en d'autres, ce sont les administrateurs judiciaires qui l'instruisent et c'est le tribunal de commerce qui à la fin décidera", a déclaré Eric Besson, qui ne veut écarter "aucune piste".

"Le groupe Klesch pèse cinq milliards d'euros, il possède déjà une raffinerie en Allemagne, donc il a cette expérience. Après, nous verrons, et nous serons prêts à mobiliser les moyens financiers de l'Etat", a dit le ministre.

Goldsmith Group, véhicule d'investissement contrôlé par Clemens Vedder, s'est dit jeudi intéressé par l'acquisition des cinq raffineries Petroplus.

Gary Klesch, le président du groupe éponyme basé en Suisse, a fait savoir mercredi qu'il avait des vues sur les sites de Petit-Couronne, Coryton, en Angleterre, et Ingolstatt, en Allemagne.

Sophie Louet, avec Pascal Schmuck à Zurich

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant