Bessat envoie Nantes en huitièmes

le
0
Bessat envoie Nantes en huitièmes
Bessat envoie Nantes en huitièmes

Au terme d'un match enjoué, les Nantais ont pris le meilleur sur l'OL en s'imposant 3-2, et se qualifient ainsi pour les huitièmes de finale. Une qualification qui porte le sceau d'un homme : Vincent Bessat.


Nantes - Lyon
(3-2)

V. Bessat (19'), V. Bessat (21'), V. Bessat (88') pour Nantes , A. Lacazette (5'), N. Fekir (59') pour Lyon.


89e minute de jeu. Dans un match plutôt agréable jusqu'ici, Nantais et Lyonnais n'arrivent pas à se départager. On se dirige vers les prolongations, pour le plus grand bonheur de tous les amoureux de foot (et d'Alexandre Lacazette, qui régale le long de la ligne), lorsque Vincent Bessat, visiblement peu enclin à se taper trente minutes de rabe, décide de libérer les siens d'une superbe reprise de volée. À la 89e, autant dire qu'il s'agit d'un but en or. Le garçon est un gourmand, car il avait déjà marqué deux fois en première mi-temps. Oui, c'était son match à Vincent et il ne voulait pas le partager.
Bessat frappe toujours deux fois
En ce moment, Lacazette ne boxe pas dans la même catégorie que les autres. Sur un nuage, l'attaquant lyonnais n'a pas de temps à perdre, il faut que ça aille vite. Les Nantais ne tardent pas à s'en rendre compte puisque l'on joue depuis à peine cinq minutes lorsque Malbranque lance le meilleur buteur de Ligue 1 en profondeur. Pas besoin de contrôle, Lacaz' ouvre parfaitement son pied et ne laisse aucune chance à Maxime Dupé. 1-0 pour l'OL, on se dit alors que cette rencontre risque d'être très longue pour les locaux. Et bah pas du tout, finalement. 19e minute de jeu, Verretout lance parfaitement Audel sur le côté droit, lequel remet dans l'axe à destination de Vincent Bessat qui envoie Gonalons aux fraises d'un subtil crochet du gauche avant de décocher une véritable minasse du même pied. Lopes a beau se jeter, il reste bien impuissant sur ce coup-là. 1-1. Sonnés par cette égalisation, les Lyonnais perdent connaissance et assistent presque impuissants à la merveilleuse ouverture d'Audel pour Bessat, deux minutes plus tard. En confiance, le natif de Lyon balance une nouvelle patate du gauche, que Lopes ne peut toujours pas toucher. 2-1 pour Nantes. En deux minutes et deux coups de canon, le FCNL vient d'envoyer l'OL au tapis. Décidément,...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant