Bertrand : «La reconquête ne sera pas mécanique»

le
0
INTERVIEW - Pour l'ancien secrétaire général, l'élection à la présidence de l'UMP ne vise pas à «prédésigner» le candidat pour 2017.

LE FIGARO. - Qu'attendez-vous du débat télévisé Copé-Fillon?

Xavier BERTRAND. - Que chacun expose clairement comment il compte faire en sorte que l'UMP renoue avec la victoire, et d'abord aux municipales de 2014. Aujourd'hui, tout le monde parle de reconquête, mais la question, c'est: comment on s'y prend? Les deux candidats doivent nous présenter leurs idées, sans que cela tourne à la foire d'empoigne. Nous avons un devoir d'opposition vis-à-vis des socialistes, mais nous n'avons pas le droit de nous opposer entre nous comme ça a été le cas ces dernières semaines, par entourages interposés.

Avez-vous fait votre choix?

Pas encore. Contrairement à ce que j'ai pu lire, je n'ai pas davantage de proximité idéologique avec l'un qu'avec l'autre, le passé n'est pas le sujet et l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant