Bertrand fixe les règles du futur dispositif de reclassement des licenciés

le
0
Le ministre du Travail et de l'Emploi a écrit jeudi après-midi aux partenaires sociaux pour leur détailler les « grands principes » de l'engagement de l'Etat dans le futur contrat unifié d'accompagnement des licenciés économiques qui doit entrer en vigueur le 1er juin.

Xavier Bertrand, le ministre du Travail et de l'Emploi, a écrit jeudi après-midi aux dirigeants des organisations syndicales et patronales pour leur indiquer quel sera « l'engagement des pouvoirs publics » après la fusion des deux dispositifs existants d'accompagnement des licenciés économiques *: la convention de reclassement personnalisée (CRP), disponible sur l'ensemble du territoire et financée essentiellement par l'Unedic; et le contrat de transition professionnelle (CTP), expérimenté dans 32 bassins d'emplois et pris en charge par l'Etat.

Un rapprochement voulu et annoncé par le président de la République à l'automne pour proposer, à compter du 1er juin prochain, aux licenciés économiques des entreprises de moins de 1000 salariés ne bénéficiant pas de mesures de reclassement spécifiques par leur entreprise, «un dispositif efficace de sécurisation de leur parcours professionnel». Selon la Cour des comptes, 152.000 personnes ont bénéficié des deux disposi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant