Bertrand et Bartolone, deux lectures des régionales

le
0
Xavier Bertrand a annoncé qu'il abandonnait tous ses mandats pour se consacrer à la région qu'il a conquise dimanche soir.
Xavier Bertrand a annoncé qu'il abandonnait tous ses mandats pour se consacrer à la région qu'il a conquise dimanche soir.

Tentons une compression acronymique pour traduire un mal français : LRPSFN. De quoi ce bizarre sigle, qui unit Les Républicains, le PS et le FN, est-il le nom ? Le tripartisme est désormais une réalité et le cumul des mandats, indéniablement, la chose la mieux partagée. Les Français, de plus en plus ? en tout cas à en croire les protestations populaires sur les marchés de province comme les études les plus sérieuses ?, trouvent leurs élus déconnectés des réalités du pays et déplorent le manque de renouvellement du personnel politique. On ne fait pas reproche aux élus de prendre de l'altitude, mais de la distance. D'être absents, éloignés. L'écoute en politique règle, paraît-il, 80 % des problèmes. Mais comment écouter quand les oreilles ? ajoutons le regard en appui ? sont constamment à Paris ou à Bruxelles, à quoi s'ajoutent les obligations médiatiques ?

Ils s'acharnent à cumuler, comme s'il fallait remplir une salle des trophées

Selon la loi de 2014, qui entrera en vigueur en mars 2017, il n'est pas possible pour un parlementaire d'exercer simultanément une fonction de chef ou d'adjoint d'un exécutif local. Les défenseurs du cumul des mandats arguent qu'il est pourtant possible de tout faire, qu'il faut seulement bien s'entourer, qu'un mandat national peut aller de pair avec un mandat local, que c'est même essentiel... Or, il y a une question de nature dont certains sont dépourvus ? on aime les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant