Bertinotti veut réduire le nombre de candidats à l'adoption

le
1

VIDÉO - «Regardons la situation avec lucidité», préconise la ministre de la Famille, qui planche sur une réforme de la procédure d'agrément.

D'un côté, des candidats à l'adoption en pagaille, parfois peu préparés et mal accompagnés dans leur démarche. De l'autre, des enfants adoptables de moins en moins nombreux, de plus en plus en plus âgés, souvent handicapés ou marqués par leur itinéraire douloureux. À l'heure où le parcours de l'adoption devient de plus en plus complexe, «il faut regarder la situation avec lucidité», préconise la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, qui planche sur une réforme de la procédure d'agrément, ce sésame indispensable aux familles pour pouvoir adopter.

Aujourd'hui, 23 000 agréments sont en cours de validité. Un chiffre à mettre en regard avec les quelque 2 300 adoptions plénières réalisées en 2012 (dont 1 500 à l'international), selon les chiffres communiqués par le ministère de la Famille.

Faut-il durcir l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le samedi 18 jan 2014 à 18:20

    BEIN OUI c est des gens qui votent à dte, pas des imigrés ....