Bertinotti : «Je ne serai pas à la cérémonie du premier mariage gay»

le
0
VIDÉO - La ministre déléguée à la Famille ne se rendra pas mercredi à Montpellier. Elle estime que le sujet relève désormais de «l'intime». Par ailleurs, elle renvoie à une date indéterminée une éventuelle loi sur la PMA.

«Le temps du débat est clos. Il faut savoir passer à autre chose. À un moment donné, c'est la vertu d'une démocratie de savoir respecter ce que la loi a fait.» Deux jours après la première grande manifestation contre le mariage homosexuel depuis la promulgation de la loi, Dominique Bertinotti s'est dite «déterminée à faire comprendre à l'ensemble de nos concitoyens qu'on a des institutions démocratiques, que ce projet de loi a suivi tout le processus démocratique».

Invitée mardi matin sur RTL, la ministre déléguée à la Famille a confirmé qu'aucune clause de conscience n'est pas prévue pour les maires, qui doivent «appliquer la loi républicaine», même s'ils peuvent déléguer la célébration des mariages entre couples de même sexe à leur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant