Bertelsmann disposé à se renforcer dans Penguin Random House

le
0

(Actualisé avec précisions sur Penguin Random House) par Harro Ten Wolde FRANCFORT, 31 août (Reuters) - Le groupe allemand de médias Bertelsmann BTGGg.F pourrait envisager d'augmenter sa participation dans l'éditeur Penguin Random House, fruit d'une co-entreprise avec Pearson PSON.L . Bertelsmann, dont une infime partie du capital est cotée en Bourse, possède 53% de Penguin Random House, éditeur de livres à succès tels que la série "Cinquante nuances de Grey". Lors de la création de cette co-entreprise en octobre 2012, Bertelsmann et Pearson se sont engagés à conserver leur participation pendant au moins trois ans, chacun des partenaires étant ensuite prioritaires pour racheter les parts de l'autre. Pearson a vendu ces derniers mois le Financial Times, ainsi que sa participation dans The Economist. Pour les analystes, la suite logique est de se séparer des 47% détenus dans Penguin Random House. "L'édition a toujours été au coeur des activités de Bertelsmann et le sera toujours. Nous pourrions imaginer de relever notre participation dans Penguin Random House en plusieurs étapes", a dit Thomas Rabe, président du directoire de Bertelsmann. Il a refusé de fournir davantage de précisions, se contentant d'affirmer que la balle était dans le camp de Pearson. "C'est à Pearson de décider s'ils veulent vendre ou non", a-t-il dit. La participation de Pearson dans Penguin Random House pourrait valoir environ 2,5 milliards d'euros, si l'on se fonde sur des comparaisons avec ses concurrents, sur les économies potentielles et sur le pouvoir de négociations avec les distributeurs comme Amazon AMZN.O . Bertelsmann a en outre maintenu lundi sa prévision d'une hausse de ses ventes et de son bénéfice cette année après avoir dégagé un excédent brut d'exploitation record au premier semestre. Gonflé par les activités d'édition aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, mais aussi par la télévision, le résultat brut d'exploitation (Ebitda) de Bertelsmann s'est élevé à 1,1 milliard d'euros au cours des six premiers mois de l'année contre 1,0 milliard un an auparavant. "S'il n'y a pas de retournement de l'économie mondiale, nous nous attendons à un chiffre d'affaires et à un Ebitda en hausse sur l'ensemble de l'année en raison de la transformation en cours de notre groupe", a commenté Thomas Rabe. Bertelsmann est aussi l'actionnaire majoritaire du groupe audiovisuel RTL Group RRTL.DE . (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant