Bernhardt, Boulez, Fabian : trois destins de stars dans la liste replay

le
0
Bernhardt, Boulez, Fabian : trois destins de stars dans la liste replay
Bernhardt, Boulez, Fabian : trois destins de stars dans la liste replay

Chaque samedi, dans La Matinale, la rédaction du « Monde » vous propose une sélection de replays à ne pas manquer

Les replays de la semaine proposent un concert du compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez, décédé le 5 janvier, filmé il y a cinq ans à la Salle Pleyel de Paris, une escapade dans le refuge insulaire de l’actrice Sarah Bernhardt à Belle-Ile -en-Mer et un documentaire sur la vie de Françoise Fabian, entrecoupé d’extraits de sa riche filmographie.

« PIERRE BOULEZ, UN CERTAIN PARCOURS » : les choix d’un combattant

Pour ses 85 ans, Pierre Boulez avait été invité par l’Orchestre de Paris à établir un programme à son goût. Le compositeur et chef d’orchestre avait choisi d’intituler ce concert Parcours (du combattant ?) Ce qui ressemble parfaitement à celui dont l’un des adages était : « Est-ce qu’on combat toute sa vie, ou est-ce qu’on s’installe ? » Un an après, le chef d’orchestre, disparu le 5 janvier à l’âge de 90 ans, revenait sur les choix d’extraits musicaux qu’il avait faits pour cette soirée, filmée par Louise Narboni à la Salle Pleyel (la Philharmonie de Paris n’était pas encore construite). On redécouvre le panthéon de la modernité selon Boulez, celle de compositeurs « explorateurs » ou « inventeurs », les seuls qui valaient à ses oreilles. Le film n’a retenu qu’une petite part de l’hommage assez insolent mais affectueux qu’avaient ensuite rendu à Boulez les musiciens de l’Orchestre de Paris, ce qui est dommage. Mais l’ensemble, musical et pédagogique, mérite d’être revu.

« Pierre Boulez : un certain parcours », sur Arte Concert jusqu’au 21 janvier.

« UNE MAI...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant