Bernardoni, Sagnol, sa blessure... Les vérités de Cédric Carrasso

le
0

En marge du match entre Bordeaux et Bastia pour le compte de la 31eme journée de Ligue 1, Cédric Carrasso, blessé à un genou, s'est exprimé au micro de beIN Sports sur la situation actuelle des Girondins.

Figure emblématique des Girondins de Bordeaux, Cédric Carrasso manque cruellement à son club et à ses partenaires, lui qui souffre depuis fin janvier d’une rupture du ligament croisé du genou gauche. Avant le match Bordeaux-Bastia, le gardien bordelais a donné de ses nouvelles au micro de beIN Sports : « C’est la première phase de la blessure, c’est rééducation. Il n’y a pas de réathlétisation, c’est juste de la remobilisation du genou. Aujourd’hui je marche, tout va bien. Tout avance comme prévu. Je pense que pour la reprise de juillet je serai là. »

Carrasso a ensuite évoqué la situation compliquée de son club et notamment de Paul Bernardoni, recruté pour le suppléer et aujourd’hui remplaçant : « C’était mon souhait de revenir à la rééducation à Bordeaux pour essayer de discuter avec les gardiens et le staff. J’essaye d’apporter ce que je peux aujourd’hui car le club est en difficulté mais on a moyen de se relever aujourd’hui (...) Il y a des choix qui sont faits et nous, on subit les choix. Les Girondins ont décidé de le prendre, il est venu, c’est normal. Après, est-ce que c’est allé un peu vite, oui, mais on sait que quand on est gardien, tout va vite. Tu peux être sur le banc pendant des mois, des années et du jour au lendemain, on te demande d’être performant. Cela a été un peu dur au début pour lui, mais j’essaye d’être un peu plus présent pour apporter mon aide, que ce soit à Paul ou Jérôme ».

Enfin, Cédric Carrasso est revenu sur l’éviction Willy Sagnol, débarqué en début de semaine et remplacé par Ulrich Ramé. « Aujourd’hui on essaye de sauver ce qui peut l’être (...) On n’a pas d’autre choix que d’être tous ensemble pour aider le club à finir du mieux possible, estime l'ancien Marseillais. Je pense que le fait que le club se sépare aujourd’hui de Willy Sagnol leur (les joueurs) a fait comprendre des choses. Peut-être que les plus jeunes ne se rendaient pas compte. Cela choque toujours de sacrifier un entraineur. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant