Bernardo est arrivé, sans s'presser...

le
0
Bernardo est arrivé, sans s'presser...
Bernardo est arrivé, sans s'presser...

Performant depuis le début de saison, le Portugais Bernardo Silva retrouve progressivement la forme, pour le grand plaisir de Monaco et de ses supporters.

Après deux saisons irrégulières et marquées par des pépins physiques, cet exercice 2016-2017 doit être celui de la confirmation pour Bernardo Silva. Malgré ses 22 ans, son numéro 10 et son aisance balle au pied, le Portugais nous laisse parfois sur notre faim. Capable de débloquer une rencontre par un éclair de génie, le gaucher d'1m73 est considéré comme un artiste, le genre de joueur à faire lever le public par ses inspirations, ses dribbles, ses frappes. Pourtant, son discours est très simple : "Je pense que dans le football, le plus important, c'est la tête. C'est la façon de penser le jeu. Si tu penses bien le jeu, si tu as une bonne idée de comment jouer le match, c'est ça le plus important, pas besoin de physique ou de technique", martelait-il en conférence de presse. Des mots et une vision du football qui doivent lui permettre, ou plutôt l'inciter à prendre davantage ses responsabilités, autant que les rênes du jeu.

De la truelle aux actes


Débarqué en prêt du Benfica lors de la saison 2014-2015, puis transféré définitivement en janvier pour un peu plus de quinze millions d'euros, Silva est un des symboles de la politique d'un club monégasque, tourné vers l'achat de jeunes talents. Depuis son arrivée en Principauté, l'international portugais (six sélections), a disputé 65 matchs en Ligue 1, dont 47 comme titulaire mais n'a débuté que quatre rencontres de Ligue des champions. Déduction : Silva est un des hommes forts de Leonardo Jardim mais il doit confirmer. "Il revient bien. Bernardo n'a pas débuté (contre Guingamp, ndlr), il s'est blessé en fin de saison. On n'a pas voulu reproduire les erreurs de l'an dernier. Il est très proche de la bonne condition physique pour être titulaire", soufflait Jardim, toujours en conférence de presse. Face aux Bretons, le meneur de jeu a marqué, permettant à son équipe d'arracher un point. Cinq jours plus tard, placé en numéro 10 derrière Valère Germain, il a même récidivé pour arracher une victoire précieuse en barrage aller de Ligue des champions face à Villarreal (1-2). Ménagé face à Nantes lors de la dernière rencontre, Silva devrait débuter à Louis II pour le match retour de C1.

Pour pas payer d'impôt, faut paître à l'Atlético


Une bonne saison monégasque serait sans doute facilitée par un…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant