Bernard Tapie, une longue liste d'ennuis judiciaires

le
0
VIDÉOS - Affaires Bokassa, OM, Phocéa? Depuis les années 80, la carrière de l'homme d'affaires, et ministre éphémère, a été jalonnée de démêlés avec la justice. Le Figaro fait le point sur ses condamnations.

o Les châteaux de Bokassa (1981):

L'ancien empereur de Centrafrique, Jean-Bedel Bokassa, est le premier à avoir poursuivi Bernard Tapie devant la justice. En cause: la vente contestée de ses quatre châteaux à l'homme d'affaires. Ce dernier lui avait acheté à très bon marché, juste après sa chute en 1979, en lui faisant croire que l'État français allait les saisir. Mais Bokassa se rend compte de la supercherie et attaque l'acheteur. Dans la foulée, le tribunal d'Abidjan annule la vente et oblige Tapie à rendre les propriétés de Bokassa. Le tribunal de grande instance de Paris rend ce jugement exécutoire le 10 décembre 1981.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant