Bernard Tapie remporte le pôle sud du groupe Hersant

le
0
BERNARD TAPIE REMPORTE LE PÔLE SUD DU GROUPE HERSANT
BERNARD TAPIE REMPORTE LE PÔLE SUD DU GROUPE HERSANT

PARIS (Reuters) - L'homme d'affaires Bernard Tapie a obtenu la reprise des trois quotidiens du groupe Hersant Média (GHM) dans le sud de la France, a-t-on appris mercredi soir auprès du groupe de presse.

En proie à une crise financière qui l'a déjà contraint à se séparer du pôle Champagne-Ardennes-Picardie, le Groupe Hersant Média (GHM) cherchait à vendre son pôle sud, qui regroupe La Provence à Marseille, Nice-Matin et Corse-matin.

Bernard Tapie, ancien patron de l'Olympique de Marseille, avait manifesté son intérêt pour les journaux, en association avec la famille Hersant, mais avait retiré son offre de 50 millions d'euros face à celle de l'éditeur belge Rossel.

Il a finalement changé d'avis à la demande de la famille Hersant.

"L'annonce vient d'en être officiellement faite aux journalistes de La Provence: les banques créancières de GHM, lourdement endetté (215 millions d'euros), ont accepté son offre de reprise du groupe", écrit Libération.fr, qui a révélé l'information.

Selon le quotidien, Bernard Tapie a mis sur la table 50 millions d'euros, soit trois de plus que le groupe Rossel.

L'homme d'affaires, ancien ministre de François Mitterrand, a démenti vouloir faire de La Provence un tremplin pour la mairie de Marseille.

Selon le quotidien, il s'engage dans sa proposition de rachat à "ne pas postuler à quelque mandat électoral que ce soit" tout en évoquant l'éventualité d'un revirement.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant