Bernard Tapie : «Oui, je reviens en politique»

le
3
Bernard Tapie : «Oui, je reviens en politique»
Bernard Tapie : «Oui, je reviens en politique»

C'est l'éternel retour. «Oui, je reviens en politique», déclare Bernard Tapie, dans un entretien publié ce dimanche dans le JDD. «Le résultat des régionales est incontestablement un signal d’alarme qui doit alerter tous ceux qui ont l’envie et la compétence d’apporter des réponses aux problèmes du pays», ajoute l'homme d'affaire, condamné récemment à rembourser les 405 millions d'euros qu'il avait touché dans le cadre de l'arbitrage sur l'affaire Adidas/Crédit Lyonnais. 

Considérant que «le pire a été évité grâce au désistement des candidats socialistes, qu'il faut saluer», Tapie juge qu'«en faisant cela, on a, en quelque sorte, "cassé le thermomètre" pour ne pas montrer qu'on avait de la fièvre», mais que cela ne durera pas «éternellement». Il justifie son retour en politique par ses «succès passés face au FN, notamment aux européennes de 1994», où sa liste Energie radicale avait obtenu plus de 12%.

Pour cet actionnaire du journal La Provence et  ancien député des Bouches-du-Rhône, les politiques font actuellement «une erreur» en promettant «l'apocalypse si le FN arrive au pouvoir», car ceux qui votent pour ce parti ont «déjà, à tort ou à raison, le sentiment de la vivre». Il faut, dit-il, que les politiques «apportent des remèdes aux causes» des problèmes des électeurs FN, à commencer par le chômage, surtout «des jeunes, les plus nombreux à voter FN».

«La politique, ce n'est pas seulement être élu»

Clamant vouloir reprendre son «combat» en la matière, l'ex-ministre de la Ville «affirme qu'en capitalisant intelligemment tout ce qui est dépensé à tort et à travers, on aurait de quoi donner un travail à tous les jeunes qui le souhaitent et qui devront l'accepter», via notamment «des formations pour des métiers dont le marché du travail a besoin». Il dit vouloir «mettre sur pied, d'ici à fin janvier, un premier projet pour la remise en activité de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 12 mois

    il négocie actuellement avec le PS comme rabatteur contre je garde les millions dans la popoche

  • M6998582 il y a 12 mois

    On croit rêver : pourquoi pas le retour de sarko du temps qu'on y est !!

  • s.thual il y a 12 mois

    Zorro avait plus de panache......