Bernard Tapie : "Je regrette d'avoir accepté l'arbitrage"

le
8
L'homme d'affaires Bernard Tapie s'est expliqué dans une interview vidéo accordée au Monde sur la procédure d'arbitrage liée à son conflit d'intérêt avec le Crédit lyonnais, dans laquelle il a été mis en examen.
L'homme d'affaires Bernard Tapie s'est expliqué dans une interview vidéo accordée au Monde sur la procédure d'arbitrage liée à son conflit d'intérêt avec le Crédit lyonnais, dans laquelle il a été mis en examen.

Il aura fallu plus de deux heures d'interview aux journalistes du Monde Fabrice Lhomme et Gérard Davet pour obtenir de Bernard Tapie un certain nombre de réponses au sujet de l'arbitrage lui ayant permis d'obtenir 405 millions d'euros en juillet 2008.

"Je regrette d'avoir accepté l'arbitrage", déclare-t-il dans l'interview réalisée le 25 novembre, en présence de son avocat Maurice Lantourne. "Je l'ai accepté contre la volonté de (Maurice) Lantourne", ajoute l'homme d'affaires, "je me suis dégonflé", concède-t-il, assurant que son avocat lui conseillait plutôt de se fier à "l'action de révision en cours" dans le litige qui l'opposait au Crédit lyonnais sur la vente d'Adidas, en 1993."L'action de révision, il y en a eu quatre sur vingt ans, ou trente ans, donc c'est très rare et je n'y ai pas cru", explique encore Bernard Tapie. "Lantourne avait évalué à cinq chances sur dix la victoire en révision. J'avais 65 ans... j'en aurais eu 40, jamais je n'aurais fait l'arbitrage, jamais", justifie-t-il.La "courroie de transmission" Guéant

L'homme d'affaires a également livré sa version des faits concernant la responsabilité de Claude Guéant, l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy. Les juges d'instruction soupçonnent en effet une entente illicite dans le choix de la procédure d'arbitrage. Entre juin 2007 et février 2009, Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Élysée, a rencontré Bernard Tapie à dix reprises à l'Élysée,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • perkele le dimanche 1 déc 2013 à 20:38

    il passe de ruiné à riche de 400 millions, s'empresse de se racheter son yacht des années fric et de planquer le reste un peu partout, j'ai du mal à croire à sa sincérité... surtout quand on a besoin de la présence de son avocat pour une simple interview )))

  • crcri87 le samedi 30 nov 2013 à 20:27

    Tout ça finira en eau de boudin.Tapie s'est dégonflé il n'est pas dit qu'en suivant une procédure normale il n'eut pas obtenu plus.L'avenir le dira.Français n'oubliez pas le scandale du Crédit Lyonnais dû à l'incompétence socialiste !!

  • vinks007 le samedi 30 nov 2013 à 16:14

    Encore un autre actionnaire de Regecolor !

  • surfer1 le samedi 30 nov 2013 à 12:25

    Tapie un autre ministre de la Socialie...Les Français sont des veaux !

  • CAMIF le samedi 30 nov 2013 à 12:01

    s'il regrette, il n'a qu'à rendre l'argent aux Français. (plus de 400 millions d'euros).

  • M8407451 le samedi 30 nov 2013 à 10:16

    kel marchand de tapis ce tapie

  • M4760237 le samedi 30 nov 2013 à 10:06

    du match truqué, bien sûr. Mais lequel ?

  • M4328752 le samedi 30 nov 2013 à 01:01

    il parle du match ?