Bernard Tapie aurait cherché à échapper au fisc

le
0
Selon une enquête de Charlie Hebdo et de Rue89 , l'homme d'affaire aurait transféré une partie importante de ses biens en Belgique, via la création d'une holding.

Les affaires de Bernard Tapie recèlent encore quelques zones d'ombre. Selon une enquête de Charlie Hebdo complétée par Rue89 , l'homme d'affaires aurait cherché à se soustraire au fisc en transférant une partie de ses avoirs en Belgique.

Cette opération aurait été réalisée en deux fois. En octobre 2010 tout d'abord, Bernard Tapie créé en Belgique une société baptisée «GBT Holding» dotée, selon Rue89, d'un capital de seulement 20.000 euros. En atteste un acte consigné par le greffe de Bruxelles et dont le site s'est procuré la copie.

Deux mois plus tard, l'homme d'affaire procède à une augmentation de capital de cette holding, en lui transférant 60.999 parts du Groupe Bernard Tapie (GBT) basé en France, pour une valeur de plus de 215 millions d'euros. Une façon discrète de transférer son patrimoine à l'étranger, dans un pays où la fiscalité est plus avantageuse. Rue89 relève par ailleurs qu'à la même période, Bernard Tapie assurait au député soc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant