Bernard Laporte : « Les clubs de rugby sont éc½urés »

le , mis à jour à 09:07
1
Bernard Laporte : « Les clubs de rugby sont écœurés »
Bernard Laporte : « Les clubs de rugby sont écœurés »

Cette fois, c'est fait. Bernard Laporte a troqué pour de bon son survêtement d'entraîneur du RC Toulon pour le costume de candidat à la présidence de la Fédération française dont l'élection aura lieu le 3 décembre prochain. A peine revenu de Barcelone après la défaite des siens au Camp Nou contre le Racing (29-21) — sa huitième finale sur dix possibles depuis 2011 —, l'ancien sélectionneur du XV de France puis secrétaire d'Etat chargé des Sports est déjà reparti en campagne.

 

Est-il difficile de tourner la page quand on a connu autant de succès ?

BERNARD LAPORTE. Non, je ne regarde jamais le passé. Je vais vite me détacher. J'ai changé mon habit de lumière et, maintenant, je me consacre à 100 % à ma candidature.

 

Avez-vous des regrets après cette finale perdue ?

Franchement, la saison a été très difficile avec tous les blessés qu'on a eus. Nous aurions été battus de la même façon par Toulouse ou Clermont. C'est déjà pas mal d'être arrivés là. Le Racing mérite son titre. C'est une équipe avec des moyens énormes qui a très bien recruté et qui va continuer à être très performante dans l'avenir.

 

Quel est votre programme désormais ?

Dès cette semaine, je reprends ma campagne. J'ai des réunions à Béziers et à Bordeaux et il y a l'assemblée générale de la Fédération française à Pau, samedi, où je vais poser des questions.

 

Lesquelles ?

Je vais demander de la transparence, de la démocratie, et pourquoi, par exemple, on ne consulte jamais personne au moment de prendre des décisions comme la construction d'un stade de 600 M€ propre à la FFR.

 

«Le plus urgent, c'est de miser sur la formation, qui est inexistante» 

BERNARD LAPORTE

 

Y êtes-vous toujours opposé ?

Oui. Au départ, l'idée est bonne, mais on n'en a pas les moyens ! Il n'y a aucun débat. Tout cela est discuté à deux ou trois. On ne demande même pas l'avis du comité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2141043 il y a 10 mois

    c'est normal, on a pas envie de partager le f louzzz....MDR