Bernard Charlès : «Je ne vous dirai pas combien ont quitté la France»

le
0
Marc Bertrand
Marc Bertrand

(lerevenu.com) - Le quotidien a demandé à Bernard Charlès ce qu'il allait faire après que le conseil d'administration de l'éditeur de logiciels lui a proposé de quitter la France : «À ce jour, je n'ai pris aucune décision. J'étudie la question sous tous ses aspects (?) pour être clair, cela ne concerne pas la taxation à 75% des revenus au-delà de 1 million d'euros, même si je pense qu'au-dessus d'un certain seuil, c'est confiscatoire.»

Le dirigeant de Dassault Systèmes dément, dans cet entretien, que la cession de céder des actions Dassault Systèmes, après levée d'options, pour 28 millions d'euros en décembre dernier, soit le signe de son prochain départ de France : «J'ai réalisé cette opération pour payer des impôts liés au rachat d'autres titres qui venaient à échéance. Il m'a fallu d'ailleurs vendre plus de titres que ceux que j'ai acquis. Cela illustre bien le poids de la fiscalité, qui va aller encore en augmentant.» Bernard Charlès a précisé au Monde que des dirigeants de Dassault Systèmes étaient déjà partis : «Je ne vous dirai pas combien ont quitté la France, pas plus que le nombre de dirigeants qui y songent.»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant