Bernard Cazeneuve appelle la majorité à serrer les rangs

le
0
BERNARD CAZENEUVE DEMANDE À LA MAJORITÉ DE SERRER LES RANGS
BERNARD CAZENEUVE DEMANDE À LA MAJORITÉ DE SERRER LES RANGS

PARIS (Reuters) - La majorité doit serrer les rangs pour expliquer la politique du gouvernement français en oubliant les querelles d'ego, a déclaré dimanche Bernard Cazeneuve.

Le ministre délégué aux Affaires européennes s'est exprimé alors que la cote de confiance de François Hollande et du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accusés d'inaction par une large partie de l'opinion, ne cesse de chuter dans les sondages.

Le contexte est également à une certaine cacophonie au sein même du gouvernement sur des sujets tels que l'avenir de la filière nucléaire ou le retour de la publicité sur les chaînes de télévision publiques.

"Il y a une crise qui s'enkyste, des inquiétudes qui montent, une impatience qui se manifeste. Nous ne pouvons pas faire comme si ça n'existait pas. Il nous faut par conséquent faire davantage de pédagogie, remettre en perspective ce que nous faisons et (...) faire en sorte qu'au gouvernement, nous ne perdions pas une minute pour que le changement aille à son terme", a dit Bernard Cazeneuve sur Europe 1 et i>TÉLÉ.

"Il y a une nécessité pour la majorité, face à l'importance de la crise à laquelle nous sommes confrontés, cela concerne l'ensemble de ceux qui dans la majorité jouent un rôle, de serrer les rangs", a-t-il ajouté.

"Ce que nous sommes individuellement est moins important que ce pour quoi nous avons été élus. La politique ne peut pas être un exercice narcissisant dans la crise. La parole doit être utile, doit être maîtrisée, tout ce que nous disons doit concourir à expliquer ce que nous faisons et tout le reste est dérisoire."

Bernard Cazeneuve a incité notamment la majorité à faire preuve de discipline pour voter le traité budgétaire européen qui sera soumis au Parlement début octobre.

Ce traité suscite des réticences, notamment de la part de l'aile gauche du Parti socialiste et des écologistes.

Bernard Cazeneuve s'est refusé à envisager le fait que des membres de la majorité puissent voter contre ce traité.

"Je ne peux pas imaginer que nous soyons dans ce cas de figure", a-t-il dit.

"La majorité doit être totalement rassemblée derrière le président", a-t-il ajouté. "Ne pas se rassembler derrière l'ambition européenne du président de la République, c'est nous affaiblir."

Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant