Bernard Arnault renonce à la nationalité belge

le
0
Dans une interview au Monde , le patron de LVMH dit avoir «sous-estimé l'impact» de sa demande de nationalité belge. Bernard Arnault n'a «jamais souhaité quitter la France, encore moins échapper à l'impôt».

Bernard Arnault jette l'éponge. Après plusieurs avis négatifs, le patron de LVMH ne deviendra pas un citoyen belge, confie-t-il dans une interview au Monde . La deuxième fortune française (22,1 milliards d'euros) n'a pas apprécié la polémique qui a suivi sa demande de naturalisation belge, en septembre 2012. Et notamment la une de Libération où il apparaissait avec le titre: «Casse-toi riche con».

Il concède avoir «sous-estimé l'impact de cette démarche (de demande de nationalité belge, ndlr), dont on m'avait assuré, par ailleurs, qu'elle se ferait dans la plus grande discrétion. J'ai à plusieurs reprises expliqué que je resterais résident en France et que je continuerais d'y payer mes impôts», se défend-il.

Intervenant...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant