Bernard Arnault poursuit Libération pour injures publiques

le
23
BERNARD ARNAULT POURSUIT LIBÉRATION POUR SON TITRE DE UNE
BERNARD ARNAULT POURSUIT LIBÉRATION POUR SON TITRE DE UNE

PARIS (Reuters) - L'homme le plus riche d'Europe, Bernard Arnault, PDG du groupe français de luxe LVMH, va assigner le journal Libération au tribunal pour "injures publiques" après un titre en première page ironique sur son projet d'acquisition de la nationalité belge.

"Arnault, casse-toi riche con", titre lundi le quotidien de gauche, une allusion à la phrase prononcée par Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture en 2008, "casse-toi pauvre con", à l'adresse d'un homme qui refusait de lui serrer la main.

"Suite à la polémique concernant sa demande de double nationalité et après avoir précisé 'qu'il était et qu'il restait résident fiscal français', Bernard Arnault n'a d'autre choix, compte tenu de l'extrême vulgarité et de la violence du titre du quotidien en date du 10 septembre 2012, que d'assigner le journal Libération en justice", lit-on dans un communiqué.

Le PDG du groupe français de luxe LVMH qui est opposé au projet gouvernemental de porter à 75% la taxation de la part des revenus supérieure à un million d'euros par an, a demandé la nationalité belge, mais assure qu'il n'y a pas de raison fiscale à cette démarche.

Il garderait la nationalité française et resterait résident fiscal en France. Une commission de la chambre des représentants belge tranchera sur sa demande.

Cette demande a suscité un vaste débat politique en France, la gauche soupçonnant Bernard Arnault de dissimuler ses vraies intentions, qui pourraient selon elle être une forme d'évasion fiscale ultérieure avec la nationalité belge comme étape.

La droite impute la démarche du PDG de LVMH à la politique du gouvernement de gauche qui ferait fuir les entrepreneurs.

Dans un communiqué publié lundi, Bernard Arnault fait valoir qu'il a toujours travaillé et payé ses impôts en France depuis la création de son groupe il y a plus de 20 ans.

"Dans ce contexte, en particulier alors que sa défense de l'activité économique et de l'emploi en France est continue et l'anime depuis plus de 25 ans, cette Une du journal Libération est inacceptable", ajoute l'homme d'affaires.

Elle révèle selon lui un "état d'esprit anti-entreprise totalement à l'encontre des nécessités du redressement économique du pays et de la lutte contre le chômage, qui ne peuvent réussir qu'avec la motivation des chefs d'entreprises privées".

Le syndicat de journalistes SNJ-CGT fustige le milliardaire, car, estime-t-il dans un communiqué, il oublie que les nombreux médias qu'il contrôle bénéficient d'aides publiques.

"Bernard Arnault a la morgue de sa caste, celle des nantis qui n'ont que mépris pour les salariés, pour leurs syndicats et pour le budget de l'Etat. Les politiques qui trouvent grâce à ses yeux sont ceux qui, comme Sarkozy, lui permettent d'accroître ses profits et développer son portefeuille d'activités", écrit le syndicat.

Les revenus du capital seront exonérés de la taxe à 75%, a dit dimanche soir François Hollande. Si Bernard Arnault la paye, ce qui devrait être le cas s'il reste bien résident en France, il ne l'acquittera donc que sur son salaire de PDG et non sur les revenus de ses titres et de sa fortune.

Selon le magazine Forbes, Bernard Arnault était début 2011 la quatrième fortune mondiale et la première en Europe avec 41 milliards de dollars. En l'espace d'un an, il est passé de la septième place à la quatrième position dans ce classement en profitant de l'essor du secteur du luxe, notamment en Asie.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le lundi 10 sept 2012 à 21:10

    J'ai quelques copains devenus - vraiment - riches. En général, c'est plutôt 25 à 30 ans de travail acharné avec des vacances très rares, à 80 h par semaine et un acharnement sans faille. Encore fauti-il aussi que la femme tienne le coup ... Maintenant, libre à chacun de penser que c'est facile.

  • knbskin le lundi 10 sept 2012 à 21:07

    C’est un peu sommaire, g.marti4, et d’ailleurs les boulangers riches ça existe : voir Poilâne … D’ailleurs, c’est tellement simple de devenir riche que g.marti4 ne vous le dit pas, mais il fait partie des 500 plus grandes fortunes françaises …

  • gustav10 le lundi 10 sept 2012 à 19:56

    Il est temps que les journalistes se rappellent qu'ils n'ont pas à dire tout et n'importe quoi sur les gens. Déjà sur les radios périphériques ils se permettent beaucoup de libertés mais leur carte de journaliste ne leur permet d'insulter les gens. Ils doivent impérativement faire la différence entre information et injures.

  • 6mptxis le lundi 10 sept 2012 à 19:09

    et des exemples comme Venise il y en a plein j usqu au plus farfelus ;; c est ça l Europe , l europe c est la ruine du contribuable Français et le gras des politiques et autres magouilleurs

  • 6mptxis le lundi 10 sept 2012 à 19:07

    Pour sauver venise patrimoine de chez pas quoi ( c est pas pour vous donner à bouffer ) c est pour sauver venise ,alors qu elle est irrémédiablement condamnée par la monté des eaux le projet Moise en court coute 4 milliars d euros mais tennez vous bien ils projettent de sauvez tous les alentoures de Venise et la se sera , tennez vous tres bien 40 milliards d euros , ben vous avez pas fini de racker et on est pas pres d effacer la dette

  • g.marti4 le lundi 10 sept 2012 à 19:05

    6mptxis: he oui, pauvre de nous,on est mal barré !!! Les politiques sont les pires dans ce domaine

  • bordo le lundi 10 sept 2012 à 19:04

    L'insulte ne déshonore que celui qui la profère. La feuille interne du PS (Libé) en est à oublier les concepts de liberté individuelle. Et puis deux poids deux mesures : les immigrés prennent la nationalité française et garde cette de leur pays d'origine, çà c'est "bien". Arnaud veut prendre la nationalité belge bien sûr c'est "mal".

  • 6mptxis le lundi 10 sept 2012 à 19:01

    Letat ne se finance plus que par le racket , et ça tous le monde peut le ressentir ( le pretexte est toujours le meme , c est pour votre bien ) ( ils appellent ça des lois )et apres ils pompent

  • 6mptxis le lundi 10 sept 2012 à 18:56

    Fernand Raynaud , avait illusté cette situation à son époque ,, avec son scketche ,:: le raciste .. c est qui ce mec il est pas comme nous , il est bizare qu est ce qu il vient faire chez nous exct exct , à la fin du sckhetch le mec en à mare et s en va ,, ; c etait ,,et oui mais c etait le boulanger et depuis qu il est parti on a plus de pain (( meme chose pour nos patrons

  • g.marti4 le lundi 10 sept 2012 à 18:52

    Connaissez-vous le prix réel d’une unité de communication téléphonique ? Je veux montrer par là que pour devenir riche il faut certes avoir des idées mais surtout susciter l’envie et endormir le consommateur sur la super marge qui est faite… en somme une sorte de racket.