Bernard Accoyer : «Toute division est un danger électoral pour la majorité»

le
0
INTERVIEW - Selon Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, «les Français ne comprendraient pas que Jean-Louis Borloo se mette en situation de concurrence ou de confrontation».

LE FIGARO - Comment ressentez-vous le climat dans la majorité ?

Bernard Accoyer - Une volonté de mobilisation et d'unité se manifeste de plus en plus dans la majorité. Les députés savent bien qu'un an avant les élections présidentielle et législatives, ils doivent être mobilisés pour expliquer et mettre en valeur l'action conduite par le gouvernement depuis quatre ans. Il leur faut également préparer l'avenir en travaillant jusqu'au dernier jour pour accompagner l'œuvre de réforme et de modernisation du pays, qui commence, malgré la crise, à porter ses fruits. C'est donc une volonté de mobilisation et d'unité qui se manifeste de plus en plus dans la majorité.

Les députés UMP ne sont-ils pas avant tout préoccupés par leur réélection ?

Ce qui compte, ce n'est pas leur réélection, mais la réussite de la France. Chacun en est convaincu. Il n'y a pas de place pour les aventures individuelles. Toute division est un affaiblissement et un danger élector

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant