Bernanke dit à Abe que la BoJ a encore des marges de manoeuvre

le
0
    TOKYO, 12 juillet (Reuters) - La Banque du Japon a encore 
des marges de manoeuvre pour soutenir l'économie du pays, a 
déclaré mardi Ben Bernanke à Shinzo Abe selon un compte-rendu de 
leur discussion effectué par un porte-parole du gouvernement 
japonais. 
    Le Premier ministre du Japon a reçu l'ancien président de la 
Réserve fédérale américaine pour échanger leurs points de vue 
sur la politique économique mise en oeuvre par le chef du 
gouvernement nippon afin de tenter de redresser l'activité et 
l'inflation sur l'archipel. 
    D'après un porte-parole du gouvernement japonais, Shinzo Abe 
et Ben Bernanke ont discuté des mesures nécessaires au Japon 
pour mettre fin à la déflation et parvenir à une croissance 
économique durable. 
    Ben Bernanke n'a pas répondu aux questions des journalistes 
à l'issue de cette rencontre. 
    Celle-ci intervient au lendemain de l'annonce par Shinzo Abe 
de nouvelles mesures budgétaires de soutien à l'activité, ce qui 
a amené certains économistes à se demander si la Banque du Japon 
(BOJ) n'allait pas assouplir davantage sa politique monétaire à 
la manière de ce qu'a prôné Ben Bernanke par le passé. 
    Certains investisseurs pensent que la Banque du Japon 
pourrait recourir à la "monnaie hélicoptère", une expression 
créée par l'économiste américain Milton Friedman et employée par 
Ben Bernanke avant de devenir président de la Fed en 2006 pour 
désigner une méthode directe de financement à laquelle 
pourraient recourir les banques centrales pour lutter contre la 
déflation. 
    Le porte-parole du gouvernement japonais a dit ne pas avoir 
connaissance que ce thème de la "monnaie hélicoptère" ait été 
abordé au cours de la rencontre entre Shinzo Abe et Ben 
Bernanke. Les deux hommes ont cependant discuté de la politique 
monétaire du Japon, a-t-il dit. 
    Ben Bernanke s'était rendu lundi au siège de la Banque du 
Japon, où l'on pense qu'il a rencontré le gouverneur Haruhiko 
Kuroda. 
 
 (Stanley White et Leika Kihara; Bertrand Boucey pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant