Bernadette Chirac salue l'entrée en lice de Nicolas Sarkozy

le
2

TULLE, Corrèze (Reuters) - Bernadette Chirac s'est félicitée vendredi de l'entrée en lice de Nicolas Sarkozy dans la campagne présidentielle, saluant un homme "très intelligent" qui a "l'expérience d'un mandat".

L'épouse de l'ancien président Jacques Chirac a aussi loué la "courtoisie" du candidat socialiste François Hollande, président du Conseil général de Corrèze dont elle est membre.

"Il a bien fait, il était temps. Ça commençait à être un peu long", a-t-elle déclaré à propos de l'officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy mercredi soir sur TF1.

"Il est l'homme que je connais, c'est-à-dire très énergique, très travailleur, avec beaucoup de capacités. Il a subi la crise, il a présidé des G20 et toutes sortes de réunions", a-t-elle ajouté devant la presse avant une réunion du Conseil général consacrée au budget.

"C'est un homme très travailleur, très intelligent, remarquable et qui a l'expérience d'un mandat", a-t-elle ajouté à propos du chef de l'Etat.

A son arrivée dans la salle, François Hollande est allé serrer la main de Bernadette Chirac, qui a une place réservée au premier rang de l'assemblée.

"François Hollande, c'est mon président du Conseil général, je suis courtoise, nous n'avons que des relations professionnelles. C'est un homme très courtois", a-t-elle dit.

A la question de savoir si la courtoisie était aussi de mise entre les deux candidats dans le cadre de la campagne présidentielle, l'épouse de Jacques Chirac a répondu : "Je n'irai pas jusque là, chacun joue son jeu".

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le vendredi 17 fév 2012 à 12:49

    à coups de sac à main ?

  • M3101717 le vendredi 17 fév 2012 à 12:26

    Et j'en profite pour saluer le départ de Madame Chirac qui nous a tout-de-même coûté fort cher pendant toutes ces années ;-)