Berlusconi va-t-il (encore) échapper à la prison ?

le
0
Berlusconi va-t-il (encore) échapper à la prison ?
Berlusconi va-t-il (encore) échapper à la prison ?

La Cour de cassation examine ce mardi un recours de Silvio Berlusconi contre sa condamnation dans l'affaire Mediaset à quatre ans de prison et cinq ans d'interdiction d'exercer une fonction publique. Dans cette affaire, le magnat des médias est accusé d'avoir artificiellement «gonflé» le prix des droits de diffusion de films, achetés via des sociétés écrans lui appartenant, au moment de leur revente à son empire audiovisuel Mediaset. Le groupe aurait ainsi constitué des caisses noires à l'étranger et réduit ses bénéfices en Italie pour payer moins d'impôts. Le manque à gagner pour le fisc a été évalué à 7 millions d'euros.

Dans son réquisitoire, en mars, la procureur Laura Bertolé avait rejeté l'argument du Cavaliere selon lequel il ne gérait plus son groupe de médias. «Berlusconi a toujours été à la tête de la chaîne de commandement de son groupe, y compris après sa descente dans l'arène politique», avait-elle dit. Berlusconi, lui, s'est toujours dit «totalement étranger aux faits». «Dans la période 2002-2003, j'étais Premier ministre et je ne me suis jamais occupé de droits de diffusion», avait-il déclaré.

Son âge devrait lui épargner la prison

La peine de quatre ans, prononcée en mai, a été réduite immédiatement à un an en vertu d'une amnistie. Mais quelle que soit la décision de la plus haute juridiction italienne, Berlusconi, 76 ans, ne devrait pas aller en prison, en raison de son âge. En revanche, l'interdiction d'exercer un mandat public constitue un enjeu de taille pour le Cavaliere, entré en politique en 1994, trois fois chef du gouvernement et aujourd'hui sénateur.

Plusieurs options sont possibles. La Cour de cassation peut rendre son verdict ce mardi ou avant la fin de semaine, comme elle peut reporter la poursuite de l'audience ou sa décision à une date ultérieure. Le plus haut tribunal peut casser le jugement d'appel ?et dans ce cas, soit acquitter le Cavaliere, soit le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant