Berlusconi mis en échec au Parlement sur la fiscalité

le
0
Les députés ont, en revanche, rejeté une requête de la justice sur le scandale sexuel concernant le président du Conseil.

La Chambre des députés a infligé jeudi un camouflet au gouvernement en n'approuvant pas un texte de loi crucial du gouvernement transférant aux collectivités territoriales (communes, provinces et régions) des compétences fiscales pour encaisser les impôts locaux. La commission parlementaire chargée de préparer ces mesures s'est divisée en deux (quinze voix contre quinze) lors du vote du texte. Silvio Berlusconi entend toutefois ignorer ce vote et promulguer le décret.

Le fédéralisme fiscal constitue le cheval de bataille de son allié, le leader de la Ligue du Nord, Umberto Bossi. Son soutien est indispensable pour maintenir la cohésion de sa majorité. À plusieurs reprises, la Ligue du Nord avait menacé de provoquer des élections anticipées si le texte n'était pas adopté. Après le vote, Umberto Bossi a toutefois nuancé cette position : «Je ne pense pas qu'on retournera tout de suite aux urnes.»

La commission parlementaire planchait depuis plusieurs semaines

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant