Berlusconi en quête d'un nouveau rôle

le
0
Le Cavaliere va devoir effectuer un travail d'intérêt général de neuf mois pour une association caritative.

Rome

Les temps sont durs pour Silvio Berlusconi: avant le 15 octobre, il devra communiquer au tribunal milanais d'application des peines le nom de la communauté dans laquelle il a choisi de travailler à des tâches d'utilité publique pendant neuf mois.

L'ancien premier ministre préfère recourir à cette formule plutôt que d'être assigné à résidence: «cela lui laissera davantage de liberté de mouvement», estime Franco Coppi, l'un de ses avocats. Le 1er août, la Cour de cassation avait confirmé sa peine à quatre ans de prison pour fraude fiscale. Le Cavaliere a bénéficié d'une amnistie de trois ans parce qu'il s'agissait d'une première condamnation définitive (sur 41 procès) et d'une indulgence supplémentaire de trois mois pour «bonne conduite». De surcroît, le 19 octobre, la cour d'appel de Milan fera connaître la durée de la peine d'in...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant