Berlin vise toujours un budget à l'équilibre malgré les réfugiés

le
0

BERLIN, 21 septembre (Reuters) - L'Allemagne entend toujours parvenir à un budget à l'équilibre cette année et en 2016 malgré le coût croissant associé à l'accueil d'un nombre record de réfugiés affluant dans le pays, déclare lundi le ministère des Finances. Dans le dernier rapport mensuel du ministère, Thomas Steffen, vice-ministre des Finances, déclare que la gestion de ce flux de migrants est la priorité numéro un du gouvernement, ajoutant que les ministres doivent en tenir compte dans toute demande de dépenses supplémentaires. Tout gouvernement a besoin de finances solides afin d'être en mesure de faire face à des défis inattendus, telle la crise des réfugiés en cours, poursuit Thomas Steffen. "C'est pour cela que le gouvernement entend toujours parvenir à un budget équilibré cette année et la suivante et ce malgré les pressions additionnelles pesant sur le budget", dit-il. Des sources proches de la coalition au pouvoir avaient dit jeudi à Reuters que le coût lié à la prise en charge des réfugiés pouvait remettre en cause l'objectif cher au ministre des Finances Wolfgang Schäuble d'un budget à l'équilibre sur les cinq prochaines années. L'Europe est confrontée à une crise des réfugiés d'une ampleur désormais sans précédent en Europe depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale et, dans ce contexte, l'Allemagne accueille à ce stade l'essentiel de ces migrants, le pays en anticipant au moins 800.000 pour la seule année 2015. ID:nL5N11B061 S'agissant des perspectives économiques du pays, le ministère des Finances dit anticiper pour le troisième trimestre la poursuite d'une croissance économique modérée, soulignant que les entreprises du pays continuent de bénéficier à la fois du bas niveau de l'euro et de la faiblesse des cours du pétrole. "Ceci étant dit, il y a des risques baissiers pesant sur le commerce extérieur qui sont la conséquence, en particulier, du ralentissement économique en Chine et dans d'autres pays émergents", poursuit le ministère. L'excédent des comptes courants allemands devrait atteindre un nouveau record de 250 milliards d'euros en 2015, mais le pays perdrait sa première place dans le palmarès mondial au profit de la Chine, selon une étude publiée mardi dernier par l'institut allemand Ifo. ID:nL5N11L1FJ (Michael Nienaber, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux