Berlin veut privatiser pour équilibrer les comptes

le
0
Le ministre de l'Économie souhaite profiter de la bonne santé du Dax pour vendre les parts de l'État dans Deutsche Telekom, Deustche Bahn, Deutsche Post, et Commerzbank. Objectif: équilibrer les comptes publics.

Berlin

Depuis l'échec retentissant de la privatisation partielle de la Deutsche Bahn fin 2008, le désengagement de l'État des entreprises publiques n'avait pas la côte à Berlin. Au début du mois, la vente de la SARL TLG Immobilien et ses milliers d'appartements, pour un montant de 1,1 milliard d'euros, avait constitué la privatisation la plus importante des cinq dernières années.

Mais c'est un programme d'une toute autre ampleur qui se profile, si on en croit un document de travail publié ce mercredi par le journal «Die Welt». Sous l'impulsion du ministre de l'Économie Philipp Rösler, le gouvernement s'apprêterait à liquider à bride abattue sa participation dans «plusieurs entreprises et des institutions financières», selon le rapp...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant