Berlin va investir 1 milliard d'euros pour la voiture électrique

le
1
L'ALLEMAGNE VA INVESTIR UN MILLIARD D'EUROS POUR PROMOUVOIR LA VOITURE ÉLECTRIQUE
L'ALLEMAGNE VA INVESTIR UN MILLIARD D'EUROS POUR PROMOUVOIR LA VOITURE ÉLECTRIQUE

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand a annoncé mercredi son projet d'investir un milliard d'euros dans la promotion de la voiture électrique, souhaitant qu'un million d'entre elles circulent sur les routes d'ici 2020 contre 50.000 seulement à l'heure actuelle.

"Avec cela, je pense que nous serons capables de porter rapidement le nombre de ventes de véhicules (électriques) à un niveau considérable", a dit le ministre des Finances Wolfgang Schäuble, lors d'une conférence de presse donnée avec d'autres ministres.

Le projet prévoit l'instauration d'une prime de 4.000 euros à l'achat d'une voiture électrique et de 3.000 euros pour un hybride rechargeable, confirmant ainsi ce qu'avaient auparavant déclaré des sources gouvernementales à Reuters.

Le ministre des Transports Alexander Dobrindt a estimé que le projet pourrait se traduire par la vente de 400.000 voitures électriques dans les prochaines années.

Le coût de la mesure sera partagé à égalité entre le gouvernement et le secteur privé.

"Dans les pays où le gouvernement donne l'élan, la mobilité électrique se développe plus rapidement", a dit Matthias Wissmann, le président de la fédération allemande de l'automobile (VDA).

Des pays comme la Norvège et les Pays-Bas ont déjà recours à des systèmes d'incitation pour encourager le développement du parc de voitures électriques, plus chères à l'achat.

L'initiative du gouvernement et des constructeurs allemands intervient en plein scandale du trucage par Volkswagen des tests anti-pollution sur ses modèles diesel.

Le programme ne concernera pas les voitures dont le prix dépasse 60.000 euros, a précisé Schäuble, ajoutant qu'il serait mis en place en mai et que Berlin étudiait d'autres dispositions, en particulier fiscales, pour rendre la voiture électrique plus attrayante.

"Sur l'enveloppe totale prévue, 300 millions d'euros seront consacrés aux infrastructures de recharge entre 2017 et 2020", a observé le ministre des Finances.

Le ministre de l'Economie Sigmar Gabriel a déclaré de son côté que le dispositif serait ouvert aux constructeurs étrangers et suivant les mêmes conditions.

(Josef Nasr, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gtrebli1 le mercredi 27 avr 2016 à 13:42

    Messages effacés !!!!!!!!!!!!