Berlin va auditionner chaque demandeur d'asile syrien

le
0
    BERLIN, 31 décembre (Reuters) - L'Allemagne va auditionner à 
partir de vendredi chaque demandeur d'asile syrien, revenant sur 
sa politique qui consistait à accorder presque automatiquement 
le statut de réfugié aux personnes arrivant de Syrie. 
    Depuis la fin 2014, les Syriens ont bénéficié en Allemagne 
d'une procédure d'asile simplifiée, qui les dispensait de passer 
par un tel entretien. Selon ses adversaires, cette formule 
simplifiée a permis au groupe Etat islamique d'infiltrer en 
Europe des djihadistes chargés de commettre des attentats. 
    L'Allemagne est de loin le pays de l'UE qui a accepté sur 
son sol le plus grand nombre de réfugiés cette année - un peu 
plus d'un million. 
    "La réglementation sera en vigueur à partir du 1er janvier, 
quel que soit le pays d'origine", a déclaré le ministère 
allemand de l'Intérieur, jeudi, à propos du changement de 
politique envers les migrants syriens. 
    La France a suggéré cette semaine à l'Union européenne 
d'améliorer les procédures de détection de faux passeports 
syriens utilisés par des personnes souhaitant entrer dans 
l'Union européenne. 
    Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a 
demandé à la Commission européenne de renforcer la sécurité en 
améliorant la qualité du matériel utilisé pour contrôler les 
documents d'identité aux frontières extérieures de l'UE, 
notamment en Grèce et en Italie. 
    Dans une lettre adressée lundi à des responsables européens, 
    Bernard Cazeneuve citait des informations venant de services 
de renseignements européens selon lesquelles des milliers de 
passeports vierges volés par l'Etat islamique en Syrie et en 
Irak "pourraient être utilisés par des terroristes camouflés en 
réfugiés pour rejoindre l'Europe".   
 
 (Petra Jasper; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant