Berlin salue la "coalition antiterroriste" annoncée par Ryad

le
0
    BERLIN, 15 décembre (Reuters) - La ministre allemande de la 
Défense a salué mardi l'annonce par l'Arabie saoudite de la 
création d'une coalition militaire islamique de lutte contre le 
terrorisme regroupant 34 Etats. 
    Ursula von der Leyden, qui s'exprimait sur la chaîne de 
télévision allemande ZDF, a déclaré que cette alliance sera 
utile si elle rejoint des autres pays qui lutte contre l'Etat 
islamique (EI).  
    Elle a souligné que l'EI avait prospéré en profitant des 
désaccords entre les différentes parties du monde musulman sur 
la façon de combattre, sur qui viser et qui protéger. 
    "Il me semble qu'il est bon que l'opposition forme un groupe 
mais il doit -- c'est important -- faire partie du processus de 
Vienne qui comprend tous les pays qui luttent contre l'EI, comme 
les Etats-Unis, l'Europe, la Russie, la Turquie, l'Arabie 
saoudite, mais aussi l'Iran et la Chine", a-t-elle dit. 
    L'ISSG (Groupe de soutien international à la Syrie) intègre 
la coalition des pays hostiles au président syrien Bachar al 
Assad mais aussi la Russie et l'Iran, alliés de Damas. 
    L'Arabie saoudite a annoncé lundi la formation d'une 
coalition islamique antiterroriste réunissant 34 pays musulmans. 
Parmi ceux-ci figurent l'Egypte, le Qatar ou les Emirats arabes 
unis mais aussi la Turquie, la Malaisie, le Pakistan. 
 ID:nL8N1434J8  
    L'Iran chiite, grand rival régional de l'Arabie saoudite 
sunnite, ne fait pas partie de la coalition dont l'ambition, aux 
dires du ministres saoudien de la Défense, n'est pas seulement 
du lutter contre l'EI mais contre "tout groupe terroriste".     
 
 (Michelle Martin; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant