Berlin s'inquiète de la crise qui touche Ankara

le
0
Une importante affaire de corruption déstabilise l'exécutif turc. Le ministre des Affaires étrangères allemand demande des explications sur la crise qui secoue le gouvernement d'Erdogan.

Le message est transmis dans des termes diplomatiques. Mais le week-end dernier, le ministre des Affaires étrangères allemand, Frank-Walter Steinmeier, a accentué la pression sur le régime turc, pour demander des explications sur la crise qui secoue le gouvernement du premier ministre Recep Tayyip Erdogan. «Nous avons confiance dans la force de l'État turc pour faire la lumière sur les soupçons de corruption qui ont cours, sans distinction de personnes», a déclaré le ministre au Bild am Sonntag, en parlant de «test pour toute politique qui se revendique d'un État de droit». «Pour nous, la Turquie est et reste un partenaire on ne peut plus important», a ajouté Steinmeier. Mais Berlin est attaché à l'indépendance de la justice en Turquie.

Instabilité économiqueLire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant