Berlin rejette les critiques sur les tensions entre CDU et CSU

le
1
    BERLIN, 12 septembre (Reuters) - Le gouvernement allemand 
s'est défendu lundi d'être incapable d'agir sur la question des 
réfugiés en raison des désaccords entre la CDU d'Angela Merkel 
et la CSU de Horst Seehofer.  
    Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière, a 
reconnu que cette dernière et le patron de l'Union 
chrétienne-sociale, partenaire bavaroise de l'Union 
chrétienne-démocrate, n'avaient pas réussi à surmonter leurs 
divergences dimanche lors d'une rencontre de deux heures.  
    Mais il a rejeté les critiques des Verts ou du Parti de 
gauche qui dépeignent un gouvernement "à la dérive" en raison de 
son incapacité à trouver un terrain d'entente sur cette 
question.  
    "Le gouvernement a toujours été capable d'agir sur cette 
question et il est toujours en mesure d'agir", a dit Steffen 
Seibert lors de son point de presse régulier, après avoir été 
assailli de questions sur les divisions au sein du bloc 
conservateur.  
    "Nous sommes au milieu d'un processus difficile et 
éprouvant. Nous avons fait beaucoup mais nous avons encore 
beaucoup à faire", a-t-il ajouté.  
    Horst Seehofer réclame une loi limitant à 200.000 le nombre 
de réfugiés arrivant chaque année en Allemagne, alors qu'Angela 
Merkel refuse tout plafond. Leur désaccord dure depuis près d'un 
an, après l'arrivée en 2015 dans le pays de plus d'un 
demi-million de réfugiés et migrants fuyant guerres et pauvreté. 
    La secrétaire générale du SPD (Parti social-démocrate), 
partenaire depuis 2013 de la CDU-CSU au sein du gouvernement de 
grande coalition, a elle aussi exprimé quelques doutes sur les 
dissensions entre CDU et CSU.  
    "C'est à Angela Merkel de s'assurer que la CDU et la CSU 
sont capables de gouverner", a déclaré Katarina Barley. "Le SPD 
ne peut pas continuer à arbitrer leurs querelles." 
 
 (Erik Kirschbaum; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 3 mois

    Le gouvernement allemand s'est défendu lundi d'être incapable d'agir sur la question des réfugiés on a le méme problème en France ils croivent mais ne fond rien