Berlin rejette l'appel de Paris à soutenir la croissance

le
15

BERLIN, 6 août (Reuters) - Le gouvernement allemand a déclaré mercredi ne pas juger nécessaire d'infléchir sa politique économique pour soutenir la croissance comme le lui a demandé le président français, François Hollande. "L'Allemagne est déjà le plus important moteur de la croissance de la zone euro et pour répondre à ces déclarations très générales de Paris, nous ne voyons aucun besoin d'apporter le moindre changement à notre politique économique", a déclaré la porte-parole du gouvernement, Christiane Wirtz. Dans un entretien publié lundi par le quotidien Le Monde, François Hollande a expliqué avoir demandé à l'Allemagne "un soutien plus ferme à la croissance", jugeant que "ses excédents commerciaux et sa situation financière lui permettent d'investir davantage". ID:nL6N0QA2S8 (Alexandra Hudson; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le mercredi 6 aout 2014 à 15:24

    il n'aime pas la vérité le lasourd ça efface sec

  • 300CH le mercredi 6 aout 2014 à 15:22

    M7472687, vous m'avez pris de vitesse

  • M7472687 le mercredi 6 aout 2014 à 15:19

    à lasoudr2 Vaut- il mieux avoir des emplois à 5 euros et avoir un complément à ces revenus , et donc malgré tout produire qq chose ou rester à la maison à ne rien faire ? C'est tout le débat.

  • lasoudr2 le mercredi 6 aout 2014 à 14:49

    Effectivement les entreprises sont en ordre de bataille, mais qu'en est il des salariés ?(exemple 5 € de l'heure pour un serveur dans un restaurant.

  • Aston54 le mercredi 6 aout 2014 à 14:47

    La France, elle, est la championne du monde des assistés et autres fonctionnaires!!!!Qu'est-ce qui est le moins pénalisant pour l'économie d'un pays, m'est avis que la situation allemande est in fine, la plus tenable alors...

  • V.BENACE le mercredi 6 aout 2014 à 14:43

    Ce n'est pas étonnant. L'Allemagne a ses entreprises en ordre de bataille, pas la France dont les Parlementaires ergotent afin de savoir comment compliquer encore un peu plus le code du travail.

  • lasoudr2 le mercredi 6 aout 2014 à 14:31

    Bof, L’Allemagne est la championne des salariés en situation de précarité. Mais bon si pour la plupart d'entre vous c'est un modèle , alors...

  • m.bouil4 le mercredi 6 aout 2014 à 14:23

    C'était prévisible. C'est déjà bien que les allemânds se soient donnés la peine de répondre à une demande aussi pathétique. Ils auraient pu simplement hausser les épaules.

  • Berg690 le mercredi 6 aout 2014 à 14:11

    intelligentsia est un gros mot.

  • M940878 le mercredi 6 aout 2014 à 14:03

    je vois que tous les avis convergent