Berlin rejette l'appel de Paris à soutenir la croissance

le
16

(Actualisé avec contexte) BERLIN, 6 août (Reuters) - Le gouvernement allemand ne juge pas nécessaire d'infléchir sa politique économique pour soutenir la croissance dans la zone euro, a déclaré mercredi sa porte-parole, opposant une fin de non recevoir à l'appel lancé par François Hollande. "L'Allemagne est déjà le plus important moteur de la croissance de la zone euro et pour répondre à ces déclarations très générales de Paris, nous ne voyons aucun besoin d'apporter le moindre changement à notre politique économique", a déclaré Christiane Wirtz. La présidence française n'a pas réagi dans l'immédiat. Dans des déclarations faites à Liège lundi et dans un entretien publié par Le Monde le même jour, François Hollande a demandé à l'Allemagne "un soutien plus ferme à la croissance", jugeant que "ses excédents commerciaux et sa situation financière lui permettent d'investir davantage". ID:nL6N0QA2S8 "Ce que la BCE doit comprendre, et aussi ce que nos amis allemands doivent entendre, c'est qu'il y a des pays en déficit, la France en est un, ces pays-là doivent faire des efforts pour redresser leurs comptes, pour améliorer leur compétitivité, c'est ce que nous faisons en France", a-t-il dit à Liège. "Et puis il y a des pays qui sont en excédent parce qu'ils ont fait des réformes il y a dix ans que la France n'avait pas faites à l'époque et qui se trouvent dans une position meilleure, eh bien ces pays-la peuvent soutenir la consommation, soutenir la demande, augmenter les salaires, faire davantage d'investissements pour qu'il puisse y avoir plus de croissance en Europe. Ce sera bon pour l'Allemagne et bon pour la France." L'exécutif français prépare depuis plusieurs semaines ses partenaires européens à de mauvaises nouvelles sur l'économie et les déficits, qui devraient être supérieurs à 3% du PIB en 2015 si l'activité reste atone, contrairement à ses engagements. Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé vendredi dernier qu'il dirait "la vérité aux Français" à la mi-août, tout en avertissant l'Union européenne qu'une consolidation budgétaire trop rapide risquait "d'éteindre la croissance". Brandissant le spectre de la déflation, le couple exécutif entend convaincre l'Allemagne de l'aider à surmonter cette passe difficile, alors que la France a déjà obtenu un délai de deux ans, de 2013 à 2015, pour ramener ses déficits sous les 3%. Le président français recevra les dirigeants sociaux-démocrates européens, dont le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel, à la veille du Conseil européen du 30 août qui décidera de la répartition des postes à la Commission européenne. Manuel Valls rencontrera ensuite la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin fin septembre pour tenter d'arracher des concessions sur une initiative censée doper la croissance. (Alexandra Hudson, avec Julien Ponthus à Paris, Marc Angrand pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le jeudi 7 aout 2014 à 10:47

    Pas croyable que 14 ou 16% de français soient satisfait de cet individu.

  • ltondu le jeudi 7 aout 2014 à 09:32

    .....

  • rodde12 le mercredi 6 aout 2014 à 23:14

    pour gendre.fr bien sur . L'aide aux entreprises est nuisible pour deux raisons: La première est que c'est aux entreprises de voir si l'investissement est rentable, si on doit les aider il y a des doutes. La deuxième est que globalement l'aide distribuée est une toute petite part de ce qui leur a été pris et actuellement elles crèvent car elles ne sont plus compétitives. Elles courent avec des boulets aux pieds.

  • M9035148 le mercredi 6 aout 2014 à 17:39

    Que Merkel vienne diriger la France , cela sera plus efficace....

  • M9244933 le mercredi 6 aout 2014 à 17:15

    Comme d'habitude, les efforts devraient venir des autres, à l'extérieur comme à l'intérieur du pays. Super pour l'image de la France.

  • M2266292 le mercredi 6 aout 2014 à 16:44

    Moi président je gouvernerai L'Allemagne, mais Amgela m'a viré,moi président je fais le pitre

  • gendrefr le mercredi 6 aout 2014 à 15:39

    rodde12 ton article2 va de paire avec l'aide publique aux entreprises n'est ce pas?

  • nayara10 le mercredi 6 aout 2014 à 15:03

    Il va vous faire pleurer.Vous demander de l?encourager à vous plumer encore plus . soutenir .

  • LeRaleur le mercredi 6 aout 2014 à 15:00

    Moi Président la encore dans le..., comme d'hab.

  • janaliz le mercredi 6 aout 2014 à 14:40

    "Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé vendredi dernier qu'il dirait "la vérité aux Français" à la mi-août." . Ce qui implique qu'ils mentent depuis des années... Tout est clair n'est-il pas !!!