Berlin reconstruit le château des Hohenzollern

le
0
Le nouvel édifice, un centre culturel, sera doté aux trois quarts des mêmes façades baroques que l'ancien palais des rois de Prusse. En ces temps de crise et d'austérité, le coût de cette reconstruction, estimé à 590 millions, fait grincer quelques dents.

Correspondant à Berlin

A Athènes, les écrans de la télévision publique grecque viennent de passer au noir tandis qu'à Berlin, mercredi, a été posée la première pierre du château des rois de Prusse, dont les façades seront reconstruites à l'identique 63 ans après sa destruction. Intervenant à quelques heures d'intervalle, les deux événements symbolisent la puissance de nouveau assumée d'une Allemagne n'hésitant plus à exercer une certaine domination, se voulant «éclairée», sur une Europe en crise.

Estimé à 590 millions d'euro, le coût des travaux dénote sur un continent marqué par le vent d'austérité insufflé par la chancelière allemande. Pour Berlin, c'est le prix à payer pour le prestige...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant